Chez VCOMK on se préoccupe aussi du développement durable

Le développement durable est une question fondamentale aujourd’hui. La société doit sans cesse s’adapter et améliorer ses gestes au quotidien pour faire face aux nombreux risques que la planète encoure. Certaines marques l’ont bien compris, voici une occasion de plus pour revenir sur l’actualité de la communication responsable !


Mise à jour 2021

  • Notre coup de coeur : la campagne Lacoste, une campagne tournée vers la protection des animaux en voie de disparition.

« L’un des logos les plus célèbres au monde laisse sa place historique à 10 animaux en voie d’extinction »1

Connu pour son emblématique crocodile sur ses textiles, Lacoste revient, en 2018, avec une campagne percutante visant à sensibiliser sur la protection des animaux en voie de disparition. Émotionnelle, choc et dynamique, la campagne met en avant 10 espèces en voie de disparition. Chaque modèle de tee-shirt illustre une espèce en voie de disparition dans le monde. Au nombre de 1775, ces polos seront destinés à aider le programme Save Our Species mené par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

Révélateur des engagements de la marque, on applaudit la créativité de Lacoste qui a su donner un côté alerte à cette cause que vous porterez maintenant en étendard.

En apposant ces emblèmes de la disparition de la faune sur ses iconiques polos, la marque fait de ses clients les ambassadeurs de la cause… et se rachète également une belle image. Doit-on rappeler que le textile est une des industries les plus polluantes au monde ? De quoi faire claquer des dents plus d’un croco…

Campagne « Save Our Species » de Lacoste

Lacoste - Save our pieces

  • La campagne qui fait bouger l’alimentaire : Act for food de Carrefour, un nouveau moyen de consommer

La transition alimentaire : Transformer un système qui s’essouffle, pour en créer un nouveau plus vertueux.

Le secteur du textile n’est pas le seul à vouloir communiquer sur le développement durable, l’alimentaire s’y met aussi ! Pleins feux sur Carrefour avec sa campagne « Act For Food ». Le pitch ? Consommer local, bio et dans des emballages recyclables.

Dans le but de pouvoir aider à sa façon, Act For Food est une campagne de transition alimentaire visant à réduire sa consommation de produits exportés et non recyclables. On salue Carrefour, qui redéfinit son ADN vers une image plus responsable, engagée et transparente, par le biais de spots TV ou de courtes vidéos sur Youtube.

Campagne « Act For Food », de Carrefour

Act-for-food-carrefour

  • La campagne choc…

C’est là une campagne choc… Pas choc dans ses images, mais dans son commentaire, dans la réalité qu’elle dévoile.

Bien que le spot soit minimaliste et superbement esthétique, il révèle un fléau sans précédent. Le plastique. En 20 ans, nous avons consommé autant de plastiques que dans toute notre histoire. Nous produisons 400 000 000 de tonnes de plastique par an, dont 100 000 000 de tonnes sont jetés dans la nature et 8 000 000 de tonnes dans l’océan. Sans en dire plus, on vous laisse découvrir sans tarder la nouvelle campagne réalisée par WWF à l’occasion de sa nouvelle campagne « Dites Stop à la pollution plastique ».

WWF Pollution plastique

  • Notre conseil : La communication responsable pour des entreprises engagées !

Vous souhaitez connaître le même succès que Carrefour ou WWF, et songez à avoir recours à la communication responsable ? Soyez prudents !

Nombreuses sont les entreprises à vouloir créer des campagnes publicitaires responsables, sans être réellement engagées… comble ou pire, récupération ! En effet, bien que le vert soit rapidement devenu la couleur à la mode pour toutes les marques et pour toutes les campagnes, il est recommandé de ne pas l’utiliser à outrance… Ou bien vous deviendrez un acteur du greenwashing, contraction de l’anglais green (vert) et de brainwashing (lavage de cerveau). Autrement dit, l’Art de faire passer pour « vert » un produit qui ne l’est pas et donc d’utiliser abusivement un argument écologique en publicité !

Selon le Bilan 2010 de l’ARPP et l’ADEME, 6% des publicités utilisent des arguments écologiques abusifs. Parmi les entreprises pointées du doigt, celles liées au secteur de l’automobile et du pétrole !


  • notre coup de coeur : la campagne Aigle, une marque tournée vers la nature.

Après avoir obtenu le 35e Grand Prix de l’Affichage en 2008, Aigle revient sur le devant de la scène avec une campagne toujours aussi « interpellante, émotionnante et responsable ». En effet, la marque de vêtements de sport et outdoor poursuit sa campagne de « réintroduction de l’homme dans la nature » en complétant celle-ci de nouveaux visuels, se déclinant sur de nombreux supports et dont la nature est à la frontière de l’esthétisme, de la pureté et de la malice ! De plus, la marque a su se doter ces dernières années d’un savoir-faire et d’un engagement environnemental fort et s’entourer d’ambassadeurs et de partenaires attachés à la protection de la nature… offrant ainsi à la marque Aigle une renaissance !

Image
Campagne pour la collection automne/hiver

  • La campagne qui surprend…

Depuis plusieurs années, le Zoo de Perth est engagé dans de nombreuses actions de conservation de la vie sauvage. Cette fois-ci, le zoo australien a souhaité communiquer sur les tigres de Sumatra, une espèce en voie de disparition qui ne compte pas moins de 400 représentants dans le monde.  Et la campagne est plutôt surprenante… Jugez par vous-même !

Bus

La campagne est basée sur le parallèle entre le nombre de tigres de Sumatra dans le Monde et le nombre d’autobus circulant dans la ville de Perth. Un message fort puisque, selon l’affichage, « il y a moins de tigres de Sumatra que de bus dans cette ville » !