Retour aux decryptages

Louis Vuitton s’offre une chasse aux trésors sur Twitter

lous vuitton

Pour les fêtes de fin d’année, la prestigieuse marque de maroquinerie fait le buzz sur la toile grâce à son opération « Chasse aux trésors ». On vous en dit plus…

Synopsis : Tout commence par une vieille malle Louis Vuitton découverte à New York dont personne ne sait à qui elle appartient. La chasse à son propriétaire est officiellement lancée. Via un compte Twitter (@Lamallesecrète), la maison française mène l’enquête. Photos d’archive, témoins mystérieux, images-indices… L’internaute suit la progression des recherches en temps réel. Après quelques semaines en haleine, le nom de la propriétaire est enfin dévoilée : Marylin Monroe.

Quel intérêt pour la marque ?

Coca-Cola, M&Ms, Magnum, Duracell, Microsoft, Levi’s, Playstation, Kia, Harrods… La liste des marques ayant utilisé cet outil pour fédérer, motiver, animer, mobiliser leur communauté est longue. Outre la visibilité obtenue online et offline, la chasse au trésor permet d’immerger les participants dans l’univers de la marque et de développer son capital sympathie.

Mais là où les choses deviennent intéressantes pour vous, lecteurs , c’est que quelle que soit la taille de l’entreprise, l’investissement initial reste accessible… même à une entreprise régionale ! Et ça, les marques l’ont compris…

Evidemment, il y a quelques règles à respecter pour que cela ne devienne pas un flop. Pour n’en citer qu’une : le jeu doit faire partie d’une réflexion globale et stratégique ! Pensez à nous contacter.