Retour aux decryptages

The reverse graffiti : in et eco-friendly

Il n’y a pas si longtemps, l’équipe de VcomK était revenue sur le phénomène de la communication « verte » à travers les exemples de la parution d’un numéro Métro daté 2030 par la Fondation Nicolas Hulot et de la campagne « Carton Rouge » menée l’Abbé Pierre. Aujourd’hui, nous vous présentons en exclusivité un nouveau mode de communication novateur et éco-friendly : le graffiti inversé, dit également green graffiti.

Vous souhaitez que votre nouvelle campagne de street-marketing soit totalement eco-friendly et crée le buzz ?  Alors, faites appel au green graffiti, nouvelle forme de street-marketing découverte l’an dernier par Domino’s Pizza !

Le geste est écologique, l’idée originale, le stéréotype du graffiti balayé et la saleté qui peut émaner de certains graffitis laisse place à la propreté et à la beauté. Voici en quelques mots comment définir le reverse graffiti ou green graffiti. Gâce à lui et à l’aide de pochoirs et de nettoyeurs à haute pression, les murs et les trottoirs se transforment en supports de communication. Le résultat est un moyen de communication qui représente bien des avantages en effet :

  • Une communication écologique et de longue durée
  • Un impact élevé
  • Une opportunité publicitaire libre
  • Une image positive et décalée de votre marque.

Et si vous le souhaitez, vous pouvez décliner cet art en une autre forme de communication. Un exemple pour illustrer tout cela ;  la très belle campagne de la marque de bière Miller Genuine Draft dont le pari était d’apporter de la « sensibilité » et de « la créativité » dans le monde de la bière. Ainsi, la marque refuse le stéréotype de l’homme avachi sur le canapé et préfère l’image de l’homme In qui consomme avant tout pour le plaisir – et ce, avec plaisir !

Pour ce faire, la marque a mis en scène un groupe d’amis parti en mission pour nettoyer les murs noircis par la pollution. En utilisant la méthode du green graffiti, ils révèlent des dessins extraordinaires. Mais quel est le lien me direz-vous ? En effet, la bière Miller Genuine Draft est une bière non pasteurisée qui possède un « goût unique » grâce à son processus de filtration à froid. Vous l’aurez compris, la métaphore artistique s’inspire du processus de fabrication – l’eau étant le cœur du tout ! D’un côté, elle dessine, de l’autre elle souligne. Dans les deux cas, elle révèle. Une campagne poétique et décalée qui a créé le buzz.

Pour les quelques curieux qui sont déjà à la recherche d’autres informations, vous découvrirez également une autre forme de green graffiti, la création de mini éco-systèmes. En quelques mots, il s’agit là d’un street art écologique réalisé à partir de mousse et d’herbes ainsi que d’un mélange à base de yaourt et de base en guise de colle. Un moyen de communiquer et de réimplanter de la verdure dans la ville !

Quand on vous dit que 2010-2011 sont les années de la communication verte !